Tout entrepreneur rêve de voir croître son entreprise. Une forte croissance peut occasionner une foule de changements au sein de votre organisation. 

Il est important en tant qu’entrepreneur de reconnaître et surmonter les pièges associés à la croissance. Il faut donc bien planifier cette croissance et l’un des éléments qui peut supporter celle-ci est la mise en place d’un comité consultatif.  

La raison d’être 

La raison d’être d’un comité consultatif est de fournir de la valeur à l’entreprise à travers des perspectives, des conseils et des observations objectives et impartiales sur l’organisation à son dirigeant. Il permet de :

  • cibler et d’adresser certaines lacunes ;
  • supporter la réflexion stratégique ;
  • se faire challenger pour valider les choix et les décisions. 

Le comité accompagne le dirigeant à bien établir les phases critiques d’évolution de son organisation. Il n’apporte pas la responsabilité légale et la lourdeur des conseils d’administration.

Démarrage – première étape

La première étape pour démarrer un comité consultatif est de bien définir son besoin en prenant le temps d’identifier ses forces et ses faiblesses pour mieux cibler et choisir les futurs membres. Un comité consultatif efficace est composé entre 3 à 6 membres choisis en fonction de leur expertise et expérience variées dans des domaines comme le droit, les finances, le marketing et les ressources humaines. Les membres apportent des compétences complémentaires à celles du chef d’entreprise. Certains entrepreneurs à succès peuvent aussi être d’un bon apport en participant au comité consultatif. Les membres s’impliquent habituellement pour une période de 2 ans. Ils peuvent avoir un contrat ou une entente de confidentialité à signer. Ils ne sont pas toujours rémunérés pour leur participation.

Démarrage – deuxième étape

Une fois les membres choisis, la fréquence de suivi doit être établie. Habituellement les rencontres se tiennent aux trimestres pour des rencontres d’une durée moyenne de 4 heures. Puis il faut penser au contenu des rencontres. Dans la majorité des cas, voici le déroulement:

  • le tout débute avec un retour sur les décisions/actions de la dernière rencontre ;
  • dans un second lieu, le dirigeant peut présenter un bilan des réalisations des derniers mois et ses états financiers ;
  • par la suite, il fait état des orientations à venir et des décisions à prendre tout en nommant ses besoins de validation ou de conseil ;
  • à la fin de la rencontre, un rappel des décisions/actions à venir est fait et à tour de rôle, chacun des membres évaluent leur satisfaction de la rencontre. De plus, un compte-rendu simple mentionnant les actions/décisions à prendre peut être envoyé aux membres.

En conclusion, la mise en place d’un comité consultatif peut être d’un apport important pour le chef d’entreprise. Il lui permet un alignement efficace et clair pour tirer le maximum des opportunités et faire face aux principaux défis pour assurer une croissance durable. 

Êtes-vous intéressés à mettre en place un comité consultatif et avez besoin de support ? Si oui, contactez-moi !